L'Immense Abandon des plages

Prix et mentions

Prix Fiction 2009 du Salon international du livre insulaire d'Ouessant (France)
Parution : 2009
108 pages

Version papier : ISBN 9782890241930 – 18,95 $
Version PDF : ISBN 9782890242852 – 13,99 $
Version ePub : ISBN 9782890243767 – 13,99 $
Feuilleter le livre
Où acheter ce livre?

L'Immense Abandon des plages

Collection «PLUME»
« La mer l'a prise », disent les villageois, mais les jeunes enfants de la morte, frêles silhouettes dans la brume, continuent à la chercher sur les plages balayées par le vent. Les vagues effacent vite la trace de leurs pas dans le sable. Tout s'effiloche devant l'océan vaste et funeste, même les souvenirs. Ils ont besoin de comprendre. Ils veulent savoir. Mais à qui s'adresser ? Leur père, pauvre pêcheur éploré, s'est emmuré, lui aussi, dans le silence. Seule la voix de la mer, tel un coryphée, les accompagne dans leur inlassable quête, s'infiltrant partout dans le récit et menant celui-ci aux abords du mythe ou de la légende.

Élisabeth, l'aînée, est partie vivre à Montréal dans l'espoir d'échapper à la malédiction qu'elle croit peser sur elle. Claire, déchirée entre la beauté et la férocité des Îles, écrit des lettres à sa sœur lointaine. Leur frère Julien, lui, demeure muet, fasciné par le miroitement des flots et les secrets enfouis dans les profondeurs marines…

Sous la plume poétique et musicale de Mylène Durand, le vent, l'océan, les falaises et le sable, tous ces éléments omniprésents aux Îles-de-la-Madeleine, prennent littéralement vie aux côtés des personnages, reflétant leurs sentiments et leurs peurs.

« L'immense abandon des plages » est un vers de Marie Uguay, tiré d'un poème cité en exergue au roman.

Échos des médias

« Ce court roman développe avec talent et feu, la thématique de la fratrie, de la famille, confrontée à la disparition d'un des siens. La part de l'île y est omniprésente comme mère de substitution, et/ou mère vorace, mère d'attirance et de répulsion mêlées. C'est un roman de l'hébétude, du choc, du signe guetté, de la quête ; un roman de la perte de repère que reconquiert ou efface à son tour, comme l'inéluctable rythme vital, ou la mort choisie, ou l'amour trouvé. »
Commentaire du jury du Prix du Salon international du livre insulaire d'Ouessant

« Le texte de Mylène Durand vous souffle. [...] Nous sommes en apnée au bord du précipice, comme sur un câble tendu sur le vide. [...] Le rythme est hallucinant, l'écriture un halètement. Comment ne pas être subjugué par L'Immense Abandon des plages. »
Yvon Paré, Progrès-Dimanche

« C'est court, c'est intimiste, c'est poétique, c'est mélancolique, c'est triste, c'est douloureux et c'est souvent violent. Mylène Durand maîtrise à la perfection l'écriture et la narration. » Didier Fessou, Le Soleil

Voir aussi

Les Oiseaux de Saint-John Perse

Les Oiseaux de Saint-John Perse

Collection «Littérature»
198 pages
Parution : 1994
19,95 $
Je pense à toi

Je pense à toi

Collection «PLUME»
234 pages
Parution : 2008
25,95 $
Se marier à Buffalo Jump !

Se marier à Buffalo Jump !

Collection «Littérature»
292 pages
Parution : 1994
22,95 $

Vos commentaires

Il n’y a encore aucun commentaire. Soyez le premier à vous exprimer!

Votre commentaire

Veillez à demeurer respectueux et à rédiger votre commentaire en bon français. Nous nous réservons le droit de modérer les contributions que nous jugerons inappropriées ou non pertinentes.